5 idées pour originales un petit déjeuner sans déchets

 

Le petit-déjeuner fait partie du quotidien dans des millions de foyers à travers le monde. Pour les amis de la nature, toutes les occasions sont bonnes pour ne pas nuire à l’environnement. En cherchant la meilleure machine à cafe avec mousseur de lait, le modèle Bodum nous a particulièrement séduit. Nous en avons profité pour fournir quelques astuces pour rester dans la norme zéro déchets tout en profitant de son petit-déjeuner.
 

1. Le pain maison

Quoi de mieux que du pain pour ravir les inconditionnels de la tartine ? Il faut cependant choisir attentivement son pain pour ses tartines et le pain fait maison apparait comme la meilleure des alternatives. Il n’y a rien de plus facile et compréhensible que la recette du pain fait maison. Pour la réaliser, il faut de l’eau, du sel, de la farine et de la levure. Une fois que le pain est prêt, il suffit de le congeler dans un premier temps puis de le décongeler régulièrement pour le consommer. Avec ce procédé, on peut faire de grandes quantités de pain et en consommer au fur et à mesure avec votre machine à cafe avec mousseur de lait

Il y a peut-être plusieurs boulangeries qui le vendent et on peut se le faire livrer facilement, mais le pain maison demeure un moyen sûr pour adopter un petit déjeuner zéro déchet chez soi. Ce sont surtout les ingrédients qui participent à cette appellation. En effet, farine et levure sont emballées dans du papier compostable et l’eau utilisée pour la préparation est zéro déchet.

Mousseur de lait

Dénichez la meilleure machine à café avec mousseur de lait

2.La confiture maison

La confiture maison est l’accompagnement parfait pour les tartines à déguster avec votre machine à café. Il suffit de s’équiper convenablement, notamment avec des pots en verres réemployés et le tour est joué. La confiture maison est aussi facile à réaliser que peut l’être le pain. Tout commence par la sélection des ingrédients. Les plus importants sont les fruits et il est important qu’ils soient de bonne qualité. Ils peuvent provenir du jardin personnel, d’un marché, etc. Pour ce type de préparation, il est recommandé de se servir exclusivement de fruits de saisons.

Ceux-ci ont l’avantage d’avoir plus de goûts et surtout d’être à portée de prix. Il existe aussi un autre moyen pour obtenir facilement des fruits pour sa confiture. Il suffit de chercher ceux que les marchands ne souhaitent plus vendre et de retirer les parties qui sembleront abîmées.

Pour ce qui est du sucre, il n’existe pas une norme à respecter. Tous les types de sucres peuvent servir à préparer de la confiture. De plus, en alternant le sucre de coco, le sucre blanc ou roux, on obtient différentes saveurs. Pour réussir sa confiture, il faut prendre en compte la sucrosité des fruits avant de mesurer la quantité de sucre à incorporer au mélange.

3. Le fromage et le beurre

Outre les enseignes de court-circuit et du vrac, tous les autres moyens disponibles pour se procurer ces deux produits laitiers sont à éviter. Toutefois, rien n’interdit d’avoir les producteurs locaux comme premiers interlocuteurs. Cela permet également de consommer uniquement de la qualité. Il y a plusieurs autres avantages à privilégier ce procédé, notamment l’absence de plastique chez les producteurs locaux. C’est l’acheteur qui vient avec son propre contenant pour réceptionner son beurre ou son fromage.

4. Jus de fruit/smoothie

Faire venir des fruits à sa table en les transformant en jus de fruits ou en smoothie fait aussi partie de la consommation zéro déchet. Vous pouvez utilisez un de ces blenders pour smoothies pour concevoir votre cocktail de bonheur. De plus, avec plusieurs fruits, il est possible de réaliser plusieurs préparations, mais surtout, différentes combinaisons. Pour les smoothies, le principe est le même que pour la confiture : il faut avoir recours aux fruits de saisons. Ce n’est pas forcément le cas pour le jus fruit. Ici, tous les fruits dont on dispose sont parfaits.
Par ailleurs, un smoothie parfait est celui qui est réalisé à partir de lait d’origine végétale.

Il faut cependant se rappeler que pour sa santé, les fruits ne doivent pas servir qu’à faire confitures, smoothies et jus de fruits. Les consommer crus et faire du compostage avec les déchets fait également partie des habitudes zéro déchet.

5. Thé ou café en vrac

Une machine à café classique ne peut pas être considéré comme de la consommation zéro déchet. En effet, la logistique autour du café, notamment la fabrication et le transport ne respectent pas vraiment les normes environnementales. Pour y remédier, des entreprises ont pris la décision d’investir dans la production d’un nouveau café appelé « café éthique ». De plus, de nombreuses enseignes se spécialisent de plus en plus dans du café biologique et il est accessible à tous. Ce nouvel ingrédient permet donc de se faire un petit-déjeuner zéro déchet. Une machine à cafe avec mousseur de lait est parfaite pour préparer du café éthique, même si une cafetière à piston n’aura rien à lui envier.

Le thé s’achète en vrac ou au poids en fonction des plaisirs de chacun. Tout comme le café, il est possible d’avoir du thé avec différentes saveurs ce qui permet d’obtenir beaucoup de variations, notamment avec un mousseur de lait. Une théière est suffisante pour préparer son thé, mais pour changer, on peut également s’orienter vers des boules à thé. Ces accessoires ont l’avantage de se décliner en plusieurs formes design variés ce qui parafait pour l’esthétique d’une cuisine.


Comments are closed.